Header background

A R C H I V E S

une vie, un travail, une passion...

30 ans de Musique de Film

En 1998, les Editions EMI Music France décident de produire, sous le label Odéon, une large rétrospective des musiques de films français de Georges Delerue. Vaste programme ! Outre le coût énorme qu?aurait été un réenregistrement, le compositeur n?était

Ballets

Depuis La Mort de Danton pièce montée en 1948 par Jean Vilar pour le deuxième festival d’Avignon, Georges Delerue écrit essentiellement pour le théâtre mais n’a de cesse de s’ouvrir à toutes formes d’écritures musicales. Outre le théâtre,

Betrand Blier raconte : Calmos

Stéphane Grappelli, le Jazz et Les Valseuses… « Je suis sorti ravi de cette aventure musicale au départ hasardeuse, un poil foutraque mais sympathique. Ravi mais avec une conviction : “ Si jamais je dois réutiliser un soliste de jazz, je le lâcherai cette fois

Bruce Beresford

Georges Delerue par Bruce Beresford

Je pense que la première musique de film de Georges Delerue que j’aie entendue a été Jules et Jim, au début des années soixante. Son charme mélodique, sa manière de saisir l?esprit du film m?avaient captivé. C’est une partition

Casanova

En 1927 et 1928, René Clair avais réalisé deux adaptations de cinquante deux minutes chacune, inspirées de pièces de théâtre d?Eugène Labiche, Un chapeau de paille d?Italie et Les deux timides. en automne 53, lors d?un

Dans l’ombre de la musique de film

Vous savez, que ce soit pour la musique de film ou la composition classique, l?œuvre doit être comprise et reçue rapidement, j?ai toujours une peur bleue d?ennuyer mon auditoire et c?est pour cette raison que j?essaie de rester le plus

Don’t Shoot the Composer

C’est en 1965 que le metteur en scène britannique Ken Russell réalise pour la télévision BBC un documentaire fiction sur Georges Delerue, intitulé Don’t shoot the composer (Ne tirez pas sur le compositeur) en référence au film de François Truffaut Tirez sur le Pianiste.

Entretien avec Georges Delerue

Entrevue audio inédite du compositeur Georges Delerue réalisée entre le 4 et le 7 mai 1980, à la Cinémathèque de Luxembourg dans le cadre de « La semaine de la Musique de film ». Le compositeur commençait alors à écrire la musique du film Sanglantes confessions d’Ulu Grosbard .

Entretien avec Music Box Records

Pas de doute là dessus, Music Box Records, notre label français, spécialiste de la musique de film s’inscrit maintenant, au même titre qu’Intrada ou Quartet Records comme un éditeur de disques de renommé international.

Filmographie

Le style musical de Georges Delerue est aussi connu dans le monde que le personnage lui même. Référencé comme le grand spécialiste de la symphonie nostalgique, Georges Delerue détestait être enfermé dans un genre. Il apporta avec finesse et intelligence sa science

Fondation

Memorial Scholarship Fund. Cette fondation a été établie en 1992, très peu de temps après la disparition de Georges Delerue, au Berklee College of Music ? Boston ? Etat du Massachusetts

François Truffaut

Mon ami François par Georges Delerue

François Truffaut était un homme exceptionnel, un être chaleureux, d?une grande pudeur, très timide et à la sensibilité exacerbée, qui pouvait parfois surprendre mais ce qu?il exprimait était toujours profondément pensé et ressenti. Il était très

Georges Delerue, Partitions Inédites

«Cependant, vers la fin d’une étrange année sombre et longue, Halloween fut en avance. Cette année-là, Halloween tomba le 24 octobre, à trois heures du matin. Jim Nightshade, qui habitait au 97 Oak Street, avait alors treize ans, onze mois et vingt-trois jours.

Jacques-Yves Cousteau

Cette expérience était très importante pour moi, j’avais l’impression de renouer avec la musique pour documentaire, une époque que j’ai bien connu avant le cinéma, ne l’oublions pas. En plus ce fut encore plus extraordinaire de travailler pour quelqu’un

Joe Versus the Volcano

Avec ?Joe vs. The Volcano? (Joe contre le Volcan), comédie romantique un peu bizarre de John Patrick Shanley, Tom Hanks et Meg Ryan formaient leur premier duo romantique bien avant ?Sleepless In Seattle? ou ?You?ve Got a Mail?.

L’aîné des Ferchaux

Il n’est pas évident d’évoquer en quelques lignes le travail de conception des albums de Georges Delerue. Ce travail, je le perçois d’abord comme une forme de fidélité à ma jeunesse. Nous avons tous, je pense, été frappés par des œuvres de Delerue à des

Le Cinéma de Georges Delerue

Depuis l’origine d’Ecoutez le cinéma!, le compositeur Georges Delerue s’est imposé comme l’un des figures emblématiques de la collection, avec Le Mépris, Jules et Jim, Police Python

Le Mépris

Le Mépris. Considéré comme l?un des classiques de la Nouvelle Vague du cinéma français à laquelle participa fortement Jean-Luc Godard à cette époque, Le Mépris est avant tout un film sur la déchirure et la monotonie qui

Le Polar selon Georges Delerue

Ce n’est pas un mais plusieurs visages de Georges Delerue que la collection Ecoutez le cinéma ! révèle successivement. Lyrique et tendu chez Truffaut, mi-baroque mi-populiste chez Philippe de Broca, joyeusement pop et yé-yé chez Oury, frontalement contemporain

Les chansons

1960

Trois petites notes de musique

Chanson thème du film Une Aussi Longue Absence (Henri Colpi)
Henri Colpi / G. Delerue
Interprétée dans le film par Cora Vaucaire
Interprétée également par Yves Montand, Sophie Darrel et Juliette Gréco
Interprétée dans l’Eté meurtrier (Jean Becker, 1983) par Yves Montand

Le tourbillon

Chanson tirée

Les Deux Anglaises et le Continent

Au début du XXe siècle, Anne Brown, une jeune anglaise en visite à Paris, fait la connaissance de Claude Roc. Elle l?invite au pays de Galles pour lui présenter sa sœur Muriel à qui elle le destine… Avec l?assentiment de sa mère, Claude séjourne longuement

London Sessions

En 1989, Robert Townson à la tête des Editions Varese Sarabande basées en Californie, Frank Fitzpatrick co-producteur et Richard Kraft producteur exécutif, proposent à Georges Delerue d?enregistrer à Londres dans les mythiques studios d?Abbey Road, la

Medis et Alyssio

Le 14 mars 1975, Georges Delerue supervisait la création mondiale de son nouvel opéra Médis et Alyssio à l?Opéra du Rhin. Si Georges Delerue était connu par le grand public pour ses musiques de films, il continuait néanmoins de

Opéras

La rencontre au Théâtre de Babylone en 1952 entre Georges Delerue et Boris Vian l’écrivain, poète, musicien, qui faisait les beaux soirs de Saint Germain des Prés avait donné naissance en 1953 à Caen à une pièce de théâtre au succès retentissant.

Le Chevalier de Neige : Naissance d’une Fresque Musicale

Des échos

Philippe de Broca

Le Cinéma de Philippe de Broca

1959. Les Jeux de l?Amour révèlent la personnalité iconoclaste de Philippe de Broca, ancien assistant de François Truffaut et Claude Chabrol, l?un des rares metteurs en scène issus de la Nouvelle Vague à emprunter les sentiers de la comédie.

Police Python 357

Pour son second long-métrage datant de 1976, Alain Corneau reprend le genre du polar à la française revenu au goût du jour dans les années 70 et magnifié dans les années 60 par des réalisateurs tels que Jean-Pierre Melville, René Clément ou Claude Chabrol. Quand

Police Python 357 / L’important c’est d’aimer

En 2001, la collection Ecoutez le cinéma! publiait sa première anthologie consacrée à Georges Delerue, bâtie autour de la mythique partition du Mépris. A bien des égards, le présent album peut être envisagé comme son extension, son prolongement.

Prix & Honneurs

Le Festival International du Film de Flandre à Gand fut le premier festival à commémorer Georges Delerue. Le festival a pour principal objectif « L?impact de la musique dans

Propos du compositeur

A propos… De la musique de scène

Georges Delerue - Une vie, Frédéric Gimello Mesplomb, Editions Jean Curutchet, 1998

J’ai longtemps eu la réputation de, comme musicien de scène, d’être un spécialiste des pièces à costumes et de la période élisabéthaine. Il y a dans le théâtre de Shakespeare une vie intense qui donne mille directions au musicien. Quand il s’agit de Shakespeare, la musique de scène se rapproche de la musique de film. Mais Shakespeare offre toutes les bonnes choses du cinéma sans en avoir les défauts…

De la Nouvelle Vague

Entretien avec Jean-Pierre Bleys, Positif n° 389-390, juillet-août 1993

C’était quand même assez fermé, à cette époque. La musique de film coûte cher et les producteurs ne veulent pas prendre de risques. J’ai bénéficié de l’arrivée de la Nouvelle Vague, qui a remis les pendules à l’heure. Il y a eu un renouvellement complet de la situation. Les gens de la Nouvelle Vague ne voulaient pas travailler avec des gens plus âgés. A tort ou à raison, ils ont voulu faire table rase, et c’est ce qui m’a permis de travailler pour des longs-métrages. Ce qui me plaisait chez les réalisateurs de la Nouvelle Vague, c’était l’amour qu’ils portaient à la musique, et cela, c’était nouveau…

Des Trois petites notes de musique

Entretien avec Jean-Pierre Bleys, Positif n° 389-390, juillet-août 1993

Il y a eu le premier long-métrage d’Henri Colpi, Une Aussi Longue Absence, avec la chanson Trois Petites Notes de Musique, dont les paroles sont de lui et nous a immortalisés l’un et l’autre si je puis dire ! (…) Elle a été un véritable « tube » en Allemagne et au Japon ; en France un succès plus ordinaire. C’est Cora Vaucaire qui la chante dans le film de Colpi. Puis Yves Montand l’a enregistrée, en partie poussé par Simone Signoret qui avait refusé le rôle principal d’Une Aussi Longue Absence et voulait ainsi offrir une compensation à Colpi. La version Montant reparaît dans l’Eté meurtrier (1982), sous la forme d’un disque que l’on écoute lors du mariage de l’héroïne, Isabelle Adjani. Pour ce film, il y a un détail amusant : Jean Becker m’avait demandé d’écrire la musique et il avait prévu d’inclure cette chanson, sans savoir que je l’avais composée !

De la musique pour la télévision

Entretien avec Laurent Boer, 22 février 1980

Il n’y a pas beaucoup de différences. Mais le problème n’est pas le même. Au cinéma, on fait un produit qui peut déboucher par exemple sur l’exploitation d’un disque. A la télévision, on fait une dramatique, une émission, on essaie de la faire le mieux possible, mais on peut se livrer à des recherches beaucoup plus grandes qu’au cinéma. De toutes façons, le produit sera présenté et ne dépend pas des contraintes des distributeurs du cinéma commercial. Par exemple, quelque chose de dramatique, d’intense, vous pouvez, à la télévision, l’écrire pour un quatuor à cordes. Cela passe très bien. Quant à écrire la même chose pour le cinéma, je me poserais la question. J’ai l’impression que dans une salle de cinéma, les spectateurs n’ont pas le spectacle intime du petit écran, et que le quatuor à cordes ne passerait pas.

De l’orchestration

Notes

Publicités

Dans les années 50, les séquelles de la guerre s?effacent peu à peu et l?arrivée des films américains attire un public de plus en plus large vers les salles obscures. Les grands westerns avec John Wayne et les comédies musicales tel Chantons sous la Pluie

Quelque part quelqu’un

Paris, fragments de vies. Celle de Raphaële, architecte et humaniste. Celle de Vincent, son ami, journaliste, qui écrit et qui boit. Celle d?Emmanuel, étudiant en ethnologie, qui refuse les rôles qu?on lui impose. Celle d?une femme venue de province,

Something Wicked This Way Comes

Magie des instants sombres !

«?Cependant, vers la fin d’une étrange année sombre et longue, Halloween fut en avance. Cette année-là, Halloween tomba le 24 octobre, à trois heures du matin. Jim Nightshade, qui habitait au 97 Oak Street, avait alors treize ans, onze mois et vingt-trois

Son et lumière

Dans le foisonnement des recherches de la Radio Télédiffusion française, axées autour du son, une nouvelle forme d?expression artistique est en train de naître: le Son et Lumières, spectacle nocturne, alliance subtile de l?architecture, de la littérature,

The Horsemen

« Avec mon équipe, j’ai passé plusieurs mois en Afghanistan. A mesure que vous gagnez le cœur du pays, vous entrez dans une autre dimension. Il y règne encore un monde archaïque et féodal. Les cavaliers font la loi, respectent des traditions millénaires et se

Théatre

1948, Conservatoire de Paris, Georges Delerue préparait fiévreusement son avenir de compositeur de musique classique et de chef d?orchestre, avec pour professeur Darius Milhaud, célèbre compositeur à l?esprit ouvert, qu?il respectait beaucoup. Cette

Trajectoire

Georges Delerue possédait une qualité rare : l’art de transfigurer le travail du cinéaste. Si votre scène comique n’était pas aussi amusante que prévue, Georges la rendait plus drôle. Si vous vouliez du soleil et que vous aviez la pluie, il faisait briller le

Un autre visage de Georges Delerue

En 2001 , la collection Ecoutez le cinéma! publiait sa première anthologie consacrée à Georges Delerue, bâtie autour de la mythique partition du Mépris. A bien des égards, le présent album peut être envisagé comme son extension,

Une renommée internationale

Une longue plainte à l’harmonica et c’est tout l’Ouest américain qui déploie ses perspectives à l‘infini. Par quelques mesures, personne mieux qu’Ennio Morricone n’a su renouveler avec autant de brio un genre, le western, jusqu’à en incarner définitivement

Variations libres pour un libre penseur musical

Cette œuvre est une commande des Concerts Pasdeloup de 1975, année Beethoven, durant laquelle il y eut beaucoup de concerts célébrant le grand musicien allemand. Pour lui rendre hommage, Georges Delerue, se refusant à écrire « à la manière de? » est parti

Footer background

Contact

Yay! Message sent. Error! Please validate your fields.
Clear
© 2006-2017 "VIBRATION" site officiel de Georges Delerue

Colette Delerue / Pascal Dupont / Jeannot Boever

© Photos d'Alain Marouani

Georges Delerue